Casino Bagnoles-de-l’Orne : une joueuse remporte le jackpot de 34 000 € sur une machine à sous

La machine à sous a encore récompensé une autre adepte des jeux casinos. Une curiste sexagénaire a gagné le 3 octobre dernier la cagnotte de 34 000 €. C’était en jouant sur la machine à sous Duo Fu Duo Caï qu’elle a pu remporter une telle somme au casino Bagnoles-de-l’Orne. Tout va changer pour elle et son mari grâce à ce jackpot. Avec un montant pareil, ils pourront réaliser plusieurs de leurs projets en vue.

La chance nous tombe dessus au moment où l’on s’y attend le moins

La chanceuse d’Ille-et-Vilaine était accompagnée de son mari quand la chance lui a souri ce jour-là. D’ailleurs, elle fait partie des privilégiés de la maison, selon les dires de l’assistante de la salle Pascale Chevret. Elle détient même une carte Émeraude, mais c’est sûr que ce n’est pas la seule raison de son gain. La gagnante a toujours des problèmes avec sa voiture et le fait d’avoir remporté ce pactole lui permettra sûrement de s’en procurer une nouvelle. Cette fois, sa fidélité lui a rapporté gros. De plus, c’était juste avec une mise de 88 centimes que cette abonnée du casino a empoché ce gros jackpot.

Il était entre 17 h et 18 h quand la machine à sous a retenti pour annoncer le gain. Etienne Léonard, un membre du comité de la direction du casino, a soutenu que jouer aux bandits manchots rapporte beaucoup plus. En effet, chaque année un bon nombre de joueurs gagnent des millions d’euros selon les statistiques de la maison. Mais en septembre, les gains étaient évalués à hauteur de 5 millions, a souligné ce responsable.

D’autres gros lots attendent les parieurs qui n’ont pas encore gagné, comme par exemple avec la cagnotte de 65 000 € toujours en jeu. Ils peuvent tenter leur chance pendant les heures d’ouverture de 11 h à 22 h. Pendant le week-end, c’est dans une ambiance décontractée que le casino accueille les joueurs vers 10 h jusqu’à 4 h. Faites votre choix parmi ses 160 machines à sous, ses jeux de blackjack, de poker, de roulette et plus encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *