Une enquête a révélé que les casinos en ligne en Irlande reçoivent des mineurs

drapeau de l'irlandeSelon les informations que nous avons reçues, il semblerait que des enfants soient admis sur des sites de casino en Irlande. Et pourtant, on n’autorise pas les mineurs à participer à des jeux d’argent. Cela afin de les protéger et d’éviter les risques de dépendance par exemple.

Des casinos virtuels en Irlande violent la législation des jeux d’argent

D’après un sondage effectué en Irlande, certains casinos en ligne accueilleraient des mineurs sur leur plateforme. Certains casinos ne prennent pas au sérieux la mise en place d’une bonne politique afin de surveiller et de garder le contrôle sur leurs abonnés. Ils ne sont pas de rigueur au sujet de la vérification de la légalité de l’utilisation de leurs services. Le respect de l’âge minimum pour participer aux jeux d’argent n’est pas appliqué de façon correcte. Et pourtant, cela devrait être une de leurs premières préoccupations à l’inscription de chaque joueur sur leurs sites. Cela explique le fait que des mineurs qui n’ont pas le droit d’ouvrir un compte sur des casinos en ligne y parviennent facilement.

Un sondage qui confirme les inquiétudes des autorités

Le quotidien britannique « The Times » a fait part d’une information capitale très alarmante. Celle-ci précise qu’une étude menée par l’équipe du professeur Coli O’Gara a montré que des adolescents arrivent à accéder à des paris en ligne en Irlande. Ce professeur est un célèbre psychiatre qui œuvre dans le domaine des dépendances spécialisées.

Interpellé par la faiblesse et les lacunes des mesures de sécurité établies concernant les jeux d’argent et de hasard, il a effectué des recherches afin de remédier à cette situation. Les résultats de cette investigation ont été publiés dans l’International Journal of Mental Health and Addiction. Bien entendu, cela a remis en question la réglementation irlandaise des jeux de hasard.

De leur côté, M. Chambers et Barry Grant soutiennent l’idée de renforcer le système de protection des joueurs et le contrôle d’identité à l’aide de pièces justificatives. Cela contribuerait à éviter les risques d’addiction et à mettre en place un jeu responsable pour tous les joueurs. Selon Chambers, le gouvernement a une grande part de responsabilité dans cette affaire. Particulièrement le ministre chargé de la réglementation des jeux qui ne prend aucune décision afin de prendre le dessus. Barry Grant attire également l’attention des autorités et les incite à réagir face au problème qui devient une calamité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *